Nos objectifs

L es approches pluridisciplinaires bénéficient d’un réel engouement dans les politiques scientifiques actuelles. Cependant, ces approches ont du mal à éviter deux écueils : se limiter à des incantations à l’encontre du cloisonnement disciplinaire ; se limiter à réunir sur un même thème des chercheurs travaillant isolément dans leur champ disciplinaire. L’originalité de la démarche du GRETI tient dans l’application concrète des questions de recherche à des cas précis, afin de mettre le dialogue pluridisciplinaire en pratique.

En outre, les études scientifiques sur les frontières demeurent la plupart du temps cloisonnées entre disciplines différentes, voire entre pays distincts. En réunissant des chercheurs issus de trois pays (Allemagne, France, Luxembourg) et appartenant à des disciplines scientifiques différentes (géographie, linguistique romane/enseignement-apprentissage des langues, ethnolinguistique, sciences de gestion, sociologie), le GRETI a pour objectif premier de porter un regard intégrateur et holistique sur la question des frontières.

Les membres du GRETI entendent mettre en pratique ces intentions de recherche aussi bien sous la forme d’enquêtes de terrain (dans des entreprises ou des espaces urbains et péri-urbains), que sous la forme d’analyses documentaires, sans omettre les analyses de dispositifs pédagogiques. La formation de binômes alliant disciplines et langues de travail (par exemple : linguistique et géographie ; français et allemand) est l’une des caractéristiques fondamentales de cette pratique de la recherche.